mardi, mars 27, 2007

El Chili con carne Olé!

Je viens de créer une nouvelle discipline ou comment imaginer toutes les excuses du monde pour expliquer mon manque de rigueur dans la tenue de mon blog.... serais-je devenue paresseuse ou tout simplement comme tout grand auteur à succès suis-je en pleine période de doute quant à mon talent de narratrice? Non impossible! mieux vaut trouver des excuses plus crédibles:

Excuse N°1:
La raison tiendrait peut être dans le fait que je passe actuellement très peu de temps dans ma cuisine, l'ensemble de mon entourage (amis, chéri...) et moi même, nous étant rendus compte avec effroi que nous ne sommes plus qu'à 3 mois de la date fatidique, où tous les regards seront rivés sur nos légères surcharges pondérales... La faute a donc unanimement était mise sur les frêles épaules de mon tout jeune blog qui n'ayant trouvé aucun argument pour sa défense a été injustement banni de notre clan pour une durée indéterminée... trop dur la vie de blog culinaire! Donc fini les gueuletons, restau, apéros dinatoires, oubliés les goûters tout sucrés entre copines, les soirées affamées mais pas désespérées.... Mais nouvelle résolution culinaire ou comment s'amuser dans ma cuisine en faisant attention à ma ligne et par répercussion à celle de mon chéwi et de mes amis...

Excuse N°2:
Euh... mon chien a mangé mon ordinateur?!... OK cherchons ailleurs... C'est impossible... je n'ai pas de chien....

Excuse N°3:
C'est la faute à schkoumoun!!
Petite histoire drôle pour ceux qui la lisent, beaucoup moins pour celle qui la raconte. Il était une fois une jeune femme belle, intelligente, spirituelle, drôle... enfin bon moi quoi! S'étant décidée à devenir à 27 ans la future championne du monde de descente à ski; pris, lors de sa semaine annuelle de vacances à la montagne, des cours de ski... Noble résolution, énorme motivation car au bout de quelques temps, il fallut se résoudre à l'idée que non jamais je ne soulèverai le globe de Cristal (grosse désillusion!!!). Néanmoins, la rage de réussir demeura intacte et la skieuse en herbe s'accrocha jusqu'à réussir à tenir plus ou moins sur ses spatules! Mais comme toute histoire, il y a un début, une fin (que l'on espère heureuse) et un drame en son sein! La novice en slalom fut fauchée en pleine ascension par un skieur fou n'ayant pu s'arrêter en chasse neige sur une piste verte (y'a quand même des abrutis sur les pistes enneigées, il faut le savoir!!) la percuta de plein fouet. Sa vie et surtout son coccyx furent brisés, les vacances foutues, les cours de ski non remboursés!!!
Bref depuis je suuuufre à mort! Chaque mouvement est difficile, comme quoi cet os est particulièrement utile dans la vie de tous les jours, même blogger!! Et d'ailleurs chaque jour je pense avec empathie à ma petite maman et son antipathie exacerbée contre l'âne Taxi.
Comme je le disais précédemment le ski n'est peut être pas fait pour moi! Mon rêve de devenir une free rideuse accomplie je me dois de l'abandonner... vais peut être me lancer dans le curling moi....

Excuse N°4:
Y'a plus de saison ma bonne dame!! L'hiver il fait beau, le printemps on se gèle... moi je ne sais plus comment m'habiller ni comment cuisiner!! Une soupe ou un gaspacho, une salade ou une poelée de légumes, un sorbet ou des pommes au four... suis totalement perdue dans ma cuisine et dans mon marché... bref mes recettes s'enmêlent, ne présentent pas de grande originalité et ne sont donc pas dignes de la qualité rédactionnelle, de la pertinence linguistique et du niveau haut de gamme de ce blog culinaire! Je ne peux en effet vous faire l'affront de publier une recette de salade de patates aux knacki qui bien qu'elle soit délicieuse ne pourrait que décevoir vos palais de gourmets! Non n'insistez pas je ne m'abaisserais pas à heurter vos goûts délicats!!

Alors quand la semaine dernière, faute de temps clément, j'ai reçu dans mon panier de légumes tout un sac de lentilles, flageolets et haricots secs, la panique est montée!!! Je voyais déjà mes placards de cuisine encombrés de légumes secs que je ne sais pas cuisiner!! Alors j'ai remonté mes petites manches, ouvert mes livres, surfé sur le web, appelé ma môman, et fait germer dans ma p'tite tête une idée de recette qui réchauffe les papilles!! El Chili con carne Olé!!
Bon, légèrement épicé, complet, sain et diététique (et ben même que oui!!), ce plat est excellent pour les soirées entre amis autour d'une nouvelle console fraichement débarquée au dessus de ma télé, venant tenir compagnie aux 2 autres.... et ben oui quand on vit avec un chéri Geek on n'a jamais assez de consoles de jeux à la maison!!!!

Chili Con Carne
Pour 6 personnes

250g de haricots rouges
250g de viande de boeuf hachée
1 poivron rouge
2 oignons
2 CS d'huile d'olive
1 verre de bouillon/d'eau
800g de tomates pelées en boite
1 cc de paprika
1 cc de cumin
1 cc de piment doux
Sel/poivre




La veille, faire tremper les haricots rouges dans un grand volume d'eau froide.
Le jour même, blanchir les haricots rouges dans une casserole remplie d'eau froide. A la 1ere ébullition, les égouter et les remettre à cuire, à feu moyen, dans un nouveau volume d'eau froide, et maintenir une petite ébullition pendant au moins 1h.
Pendant ce temps peler et émincer les oignons, les faire revenir dans l'huile d'olive puis ajouter le poivron détaillé en dés. Les cuire 10 min à feu doux jusqu'à ce que les oignons soient translucides.
Dans une autre poele faire revenir la viande avec le paprika.
Dès que les haricots rouges sont cuits, mélanger dans une grande cocotte la viande, les légumes et les haricots.
Ajouter les tomates, le verre de bouillon et les épices (cumin et piment).
Laisser mijoter 30 minutes à feu doux, rectifier l'assaisonnement avec de servir.
Pour les grands gourmands ce plat est traditionnellement servi avec de la crème fraiche et du gruyère rapé. Moi je le préfère tel quel!!
Bon appétit!
Olé!!

1 commentaire:

Papilles et Pupilles a dit…

Et avec les températures encore hivernales, cela fait super envie.